La bande dessinée Dessus Dessous de Delphine Cuveele et Dawid n’en finit pas de séduire de nouveaux lecteurs, jeunes et grands.

Face à un des grands fléaux du XXIe siècle, la taupe, cette bande dessinée muette fait en quelque sorte la synthèse des connaissances de cet étrange animal si peu respectueux des gazons bien ordonnés.

Le prix sera remis par des enfants des écoles d’Angoulême pendant la 43e édition du festival charentais.

D’autres formidables bandes dessinées sont en compétition (sinon ce ne serait pas un prix…) :

Ana Ana, Super-héros en herbe, par Dominique Roques et Alexis Dormal (éd. Dargaud)

Hector, Manigances et coups tordus, par Marc Dubuisson et Régis Donsimoni (éd. Delcourt)

Histoire de poireaux, de vélo, d’amour et autres phénomènes, par Marzena Sowa et Aude Soleilhac (éd. Bamboo)

Astrid Bromure, comment dézinguer la petite souris, par Fabrice Parme (éd. Rue de Sèvres)

Pas plus d’infos, mais sur le site d’Angoulême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>