Hagard, Enquêteur de l’Histoire
Les origines du projet et le mot des auteurs


Hagard, Enquêteur de l’Histoire est une série à l’origine pensée par Gilles Prilaux en tant qu’outil pédagogique. Archéologue à Somme Patrimoine, il a su convaincre le Conseil Départemental de la Somme (80) du potentiel didactique du médium bande dessinée, et s’entourer d’excellents collaborateurs. Fort de l’imagination, de l’humour et de la pédagogie de Mathieu Lavallée, enseignant en Histoire et scénariste, du trait rond et dynamique de Greg Blondin, dessinateur, et de l’univers chatoyant de Manon, coloriste, le projet a été approuvé : le premier tome d’Hagard est né, et a été distribué en format souple à tous les élèves de sixième de la Somme à la rentrée 2020.

L’accueil de la bande dessinée a été incroyablement positif, les retours des professeurs comme des élèves dithyrambiques : Hagard, au-delà d’apprendre l’Histoire très efficacement, offre un merveilleux moment de lecture. L’album est donc devenu série, avec un tome 2, puis un tome 3. Et c’est en 2022 que les éditions de la Gouttière ont proposé d’offrir à tous et toutes la possibilité de lire cette superbe bande dessinée en créant une édition cartonnée commercialisable : le tome 1 sera disponible en librairie dans toute la France à partir du 2 septembre 2022.

Mais qui peut parler mieux d’Hagard que ses créateurs ? Découvrez ici un message de Gilles Prilaux, Mathieu Lavallée et Greg Blondin qui s’expriment sur la série, et le projet dans son ensemble.



J3_Abd

La présentation de Gilles Prilaux :

Je suis archéologue à Somme Patrimoine, directeur du centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre, spécialiste de la période gallo-romaine mais aussi de l’archéologie de la Grande Guerre. Je suis l’auteur d’une dizaine d’ouvrages scientifiques et de plus de 200 articles publiés. Depuis de nombreuses années, j’ai toujours concilié engagement scientifique et valorisation de l’archéologie pour tous les publics. C’est ainsi que sont nées, presque naturellement, les aventures d’Hagard notre jeune enquêteur samarien. La rencontre avec Mathieu et Greg a permis de créer une formidable dynamique réunissant dans un même médium, la création artistique, les outils pédagogiques et ludiques et la validation scientifique. Les retours des enseignants, des élèves et du grand public sont unanimes et nous encouragent à poursuivre notre mobilisation, ce que nous allons faire dès les prochaines semaines avec la seconde trilogie. Je tiens très sincèrement à remercier le Conseil départemental de la Somme, financeur de ce projet sans qui rien n’aurait été possible. Je dois avouer ressentir une grande fierté à l’idée que tous les collégiens des classes des 6e du département reçoivent à la rentrée des classes un exemplaire de la BD Hagard, enquêteur de l’Histoire. C’est un cadeau pour eux, mais c’est un trésor d’inspiration pour nous.



J3_Bbd

Mathieu Lavallée nous parle de son rapport à la série par le biais d’un acrostiche :

H comme Histoire, une passion depuis tout petit dont j’ai fait mon métier. Agrégé en Histoire Géographie, j’enseigne cette matière depuis 18 ans avec autant d’enthousiasme qu’à mes débuts. Actuellement dans un collège amiénois, je m’efforce de transmettre mon goût de l’Histoire aux élèves.
comme Aventure, un mot qui résume la vie d’Hagard mais aussi mes propres expériences vécues lors des nombreux voyages que je réalise à chaque fois que possible avec ma compagne et nos deux filles pour poursuivre la découverte du monde.
comme Greg, Gilles mes compagnons de récit mais aussi la Gouttière. J’ai connu Greg lors d’ateliers BD organisés dans mon collège et je travaille avec Gilles depuis quelques années dans le cadre de mes activités en tant que professeur relais au service éducatif de Somme Patrimoine. La maison d’édition est aussi un acteur important du projet que je remercie de sa confiance et il n’y a pas de M dans Hagard mais je remercie Manon pour la colorisation d’Hagard.
A comme Archéologie, une discipline mise en valeur par la bande dessinée. Elle révèle en moi, qui ai pu la côtoyer comme guide à Samara lorsque j’étais étudiant et en Hagard, des souvenirs d’enfants ébahis devant des découvertes mystérieuses et fabuleuses.
comme Récit. Hagard est une histoire qui s’adresse à toutes les personnes désirant en apprendre un peu plus sur l’Histoire, en associant de solides savoirs scientifiques et une touche d’humour.
comme Département de la Somme, auquel je suis attaché, dont le patrimoine est mis en valeur dans Hagard. La richesse historique de notre Somme favorise largement mon inspiration pour emmener Hagard dans de nombreuses péripéties.

J3_Cbd

Le message de Greg Blondin :

À mes yeux, Hagard n’est pas une simple BD : elle est un cocktail réunissant l’Histoire, la transmission du savoir, le patrimoine et une équipe surmotivée.
Elle est également arrivée à un moment de ma carrière où j’avais envie de faire passer de nouvelles choses par le dessin, et Hagard permet tout ça.
Hagard, c’est aussi outil pour mettre en lumière les lieux porteurs de l’Histoire de notre département.
Hagard, c’est un travail d’équipe entre quatre personnes super impliquées : Gilles pour lui avoir donné naissance, Mathieu pour lui avoir donné vie, moi pour le mettre en action, et Manon pour qu’il soit haut en couleurs !
Le tout chapoté par La Gouttière, et soutenu par le département de la Somme, que je remercie au passage pour leur confiance.